Archives de Catégorie: A la découverte de…

Les villes de Mitrovica

Une ville, un fleuve. Deux rives, deux communautés. La rivière Ibar, qui traverse la ville de Mitrovica, marque la frontière entre les Albanais et les Serbes du Kosovo. Entre les deux rives un pont. Le Pont. Détruit pendant la guerre de 1999, puis reconstruit par la communauté internationale, il est le symbole de Mitrovica, devenue l’archétype d’une ville divisée, fracturée.

Au Sud du fleuve, Mitrovica est albanaise et musulmane, on y paie en euros et la capitale Pristina y exerce son pouvoir. Ici, une statue pour les héros albanais. Au Nord du fleuve, Mitrovica est serbe et orthodoxe, l’euro fait place au dinar, l’alphabet latin au cyrillique, et Pristina à Belgrade. Là, une statue pour les héros serbes. Les deux communautés se font face, appuient leurs différences mais s’évitent le plus souvent. D’une rive à l’autre, on passe des slogans de Vetëvendosje aux slogans nationalistes serbes. D’un radicalisme à un autre.

Lire la suite

Publicités

4 Commentaires

Classé dans A la découverte de..., Kosovo/Serbie, Minorités, Vie Politique

Petite histoire des Janjevci, Croates du Kosovo

Surplombant la grande plaine de Kosovo, le village de Janjevo, à quelques kilomètres de Pristina, témoigne de la richesse historique, ethnique et culturelle du pays. En entrant dans ce village qui compte aujourd’hui 500 habitants, les premières habitations albanaises et roms passées, on découvre sur les hauteurs de la ville, les maisons d’une petite communauté croate. Isolée, à plusieurs centaines de kilomètres de la Croatie, la présence séculaire de cette niche croate au cœur du Kosovo ne peut qu’aiguiser la curiosité.

Retour en arrière.

Le village de Janjevo - par Pierre Bonifassi (2010)

Du XIVè au début du XXème siècle, le Kosovo fait partie intégrante de l’Empire ottoman. La richesse minière du pays, et notamment celle de la région de Janjevo, attire, dès le XIVème siècle, de nombreux commerçants et mineurs de la région. En particulier des Slaves catholiques venant de Dubrovnik, de Bosnie-Herzégovine, mais aussi d’Europe centrale. Point important, dans les Balkans, la religion est à la base de l’identification communautaire. Ainsi, ces slaves, parce que catholiques et quel que soit leur pays d’origine, seront reconnus et s’identifieront eux-mêmes comme « croates ». Au fil des siècles, les Croates de Janjevo, appelés « Janjevci », placés sous l’Épiscopat de Zadar (Croatie) ont réussi à maintenir leur identité culturelle et à perpétuer leurs traditions. Le recensement de 1991 fait état de plus de 8000 Janjevici au Kosovo, demeurant majoritairement à Janjevo et à Letnica, dans le sud du pays.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A la découverte de..., Minorités

Gračanica: enclave serbe au Kosovo

Les chants des sœurs s’élèvent et se répercutent sur les voûtes, l’encens dispersé de droite à gauche par le pope remplit doucement la nef. Les rares fidèles s’avancent vers les icônes, les embrassent, puis se recueillent longuement.

Nous sommes au Monastère de Gračanica, l’un des plus importants centres spirituels de l’Église orthodoxe serbe au Kosovo.

Monastère de Gračanica - par Pierre Bonifassi (2008)

Bâti au cours du XIVème siècle, ses murs intérieurs sont intégralement recouverts de fresques représentant les scènes de la Bible ainsi que la dynastie royale serbe. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, une vingtaine de sœurs font revivre le Monastère, devenu, depuis les affrontements de 1999, le siège épiscopal de l’évêque de Raška et Prizren. Depuis 2004, protégé par les militaires de la KFOR, il est inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le Monastère de Gračanica est devenu, au fil du temps, un îlot orthodoxe en plein cœur du Kosovo albanais. C’est l’une de ses enclaves serbes vivant, de fait, à contre-courant du reste du pays. Lire la suite

5 Commentaires

Classé dans A la découverte de..., Kosovo/Serbie, Minorités, Religion