Archives de Tag: catholiques

Cathédrale Mère Teresa: Quelle priorité pour le Kosovo?

Un nouvel édifice a fait son apparition dans le ciel de Pristina, l’un des plus hauts de la ville et des plus décriés : la cathédrale Mère Teresa. Bien que partiellement achevée (elle le sera d’ici deux ans), elle a été inaugurée au début du mois de septembre à l’occasion du centenaire de la naissance de Mère Teresa (1910-1997). Elle est également l’une des plus grandes des Balkans, dans un pays où la communauté catholique est l’une des plus faibles de la région, ne représenterait que 50 à 60 000 fidèles, moins de 3% de la population du pays.

Dans un pays où plus de 90% de la population est de tradition musulmane, comment ne pas comprendre la perplexité de nombreux Kosovars vis-à-vis de la nouvelle cathédrale?

Cathédrale Mère Teresa, Pristina - par Pierre Bonifassi (2010)

Cathédrale Mère Teresa, Pristina - par Pierre Bonifassi (2010)

L’ancien président et leader historique du Kosovo, Ibrahim Rugova (1944-2006), voulait faire de Pristina une capitale internationale, multiculturelle et pluriconfessionnelle, avec ses mosquées, ses édifices orthodoxes et sa cathédrale catholique. Il se serait d’ailleurs converti au catholicisme peu avant sa mort en 2006, un an avant le lancement des travaux. La cathédrale devait être ainsi le symbole de la diversité et de la tolérance religieuse du pays et de l’aspiration du Kosovo à intégrer l’espace européen.

Pour d’autres, en revanche, la perplexité laisse place à l’indignation. Une militante de Vetëvendosje, radicale, me confiait récemment: « Pourquoi construire une cathédrale si haute, si grande, en plein cœur de la ville, si ce n’est pour me faire sentir, moi kosovo-albanaise, si petite face à cette religion qui n’est pas la mienne? ».

La cathédrale serait une exigence implicite de la communauté internationale face aux risques (fantasmés) d’un Kosovo foyer du radicalisme musulman. Lire la suite

Publicités

1 commentaire

Classé dans Kosovo/Serbie, Minorités, Religion

Petite histoire des Janjevci, Croates du Kosovo

Surplombant la grande plaine de Kosovo, le village de Janjevo, à quelques kilomètres de Pristina, témoigne de la richesse historique, ethnique et culturelle du pays. En entrant dans ce village qui compte aujourd’hui 500 habitants, les premières habitations albanaises et roms passées, on découvre sur les hauteurs de la ville, les maisons d’une petite communauté croate. Isolée, à plusieurs centaines de kilomètres de la Croatie, la présence séculaire de cette niche croate au cœur du Kosovo ne peut qu’aiguiser la curiosité.

Retour en arrière.

Le village de Janjevo - par Pierre Bonifassi (2010)

Du XIVè au début du XXème siècle, le Kosovo fait partie intégrante de l’Empire ottoman. La richesse minière du pays, et notamment celle de la région de Janjevo, attire, dès le XIVème siècle, de nombreux commerçants et mineurs de la région. En particulier des Slaves catholiques venant de Dubrovnik, de Bosnie-Herzégovine, mais aussi d’Europe centrale. Point important, dans les Balkans, la religion est à la base de l’identification communautaire. Ainsi, ces slaves, parce que catholiques et quel que soit leur pays d’origine, seront reconnus et s’identifieront eux-mêmes comme « croates ». Au fil des siècles, les Croates de Janjevo, appelés « Janjevci », placés sous l’Épiscopat de Zadar (Croatie) ont réussi à maintenir leur identité culturelle et à perpétuer leurs traditions. Le recensement de 1991 fait état de plus de 8000 Janjevici au Kosovo, demeurant majoritairement à Janjevo et à Letnica, dans le sud du pays.

Lire la suite

1 commentaire

Classé dans A la découverte de..., Minorités