Archives de Tag: Résolution 1244

Cour internationale de Justice – Kosovo: une indépendance légale pour une dépendance totale

On attendait un avis consensuel, suffisamment flou pour que Belgrade et Pristina puissent se déclarer vainqueurs du combat diplomatique. Un jugement oscillant entre « légalité problématique » et « illégalité légitime » qui aurait permis de ne pas trancher définitivement une question très épineuse. Au contraire, l’avis de la Cour internationale de Justice (CIJ), présenté ce jeudi à La Haye, est étonnamment clair et sans appel. L’indépendance du Kosovo, déclarée unilatéralement en février 2008, « ne viole aucune règle applicable au droit international ». Elle est donc jugée légale, sans réserve.

Une victoire nette pour Pristina, mais qui ne devrait cependant pas changer fondamentalement la donne. Le Kosovo demeure totalement subordonné, politiquement et économiquement, à la communauté internationale.

La Cour internationale de Justice, chargée de trancher les différends entre les États, avait été saisie en octobre 2008 par la Serbie, afin de savoir si la déclaration d’indépendance était « conforme au droit international ». L’avis rendu par la CIJ n’est pas contraignant pour les États membres des Nations Unies, la Serbie et les opposants à l’indépendance du Kosovo ne sont donc pas tenus de réviser leur position dans les jours à venir. En revanche, plus d’une trentaine d’États attendaient l’avis de la CIJ pour se prononcer sur la question. Aujourd’hui, 69 pays reconnaissent le Kosovo, parmi lesquels les États-Unis et 22 des 27 États membres de l’Union Européenne. Un chiffre qui devrait donc croitre dans les prochaines semaines.

Le Kosovo fete son independance, arborant les drapeaux kosovar, albanais et americain

Le Kosovo fête son independance, arborant les drapeaux kosovar, albanais et americain

Si l’indépendance du Kosovo paraît plus crédible à la lumière du jugement de la CIJ, ce dernier ne saurait convaincre les irréductibles opposants à Pristina. Lire la suite

Publicités

3 Commentaires

Classé dans Kosovo/Serbie, Vie Politique

Vetëvendosje face à la “colonisation” internationale

Dans le contexte du blocage du processus de négociation sur le statut final du Kosovo, nait, en 2005, un mouvement citoyen: Vetëvendosje, « autodétermination ». Depuis 1999 et jusqu’en 2008, la MINUK (Mission d’administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo) était chargée d’administrer le territoire et la population du pays. Onze ans après la guerre, nourri par la lenteur des négociations et longueur du mandat de la MINUK, le mouvement Vetëvendosje cristallise aujourd’hui toute l’impatience et la grande volonté d’une réelle autodétermination des Albanais du Kosovo.

Le Manifeste du mouvement se base sur le constat d’une domination, à travers le temps, des différentes puissances étrangères sur le Kosovo. Celui-ci serait, à chaque étape de l’histoire, la victime chronique des différents régimes: celle de l’Empire ottoman (jusqu’à la première Guerre mondiale), des différentes Yougoslavies (1918-1941 puis 1945-1991), puis, surtout, de la République de Serbie, jusqu’en 1999. Vetëvendosje considère ainsi la MINUK comme la nouvelle étape de cette domination, une nouvelle forme de colonisation, dans laquelle les Kosovars seraient privés de leur liberté fondamentale, celle de s’autogérer.

Au coeur de la ville - par Pierre Bonifassi

Toutefois, bien que le mouvement s’oppose à toute forme de négociation avec la Serbie sur le statut final du Kosovo, qui mènerait, selon eux, à un rejet de l’indépendance et à une récupération du pays par Belgrade, celui-ci demeure pacifique et prend la forme d’un véritable mouvement citoyen. Ainsi, plus populaire que réellement puissant, Vetëvendosje mène, depuis 2005, de nombreuses campagnes médiatiques contre la MINUK, autour de slogans fédérateurs: « TUNG » signifiant en albanais « au revoir » autour des initiales des « UN » des Nations Unies.

Lire la suite

6 Commentaires

Classé dans Kosovo/Albanie, Kosovo/Europe, Kosovo/Serbie, Vie Politique